Le Français, langue diplomatique moderne. Étude critique de conciliation internationale, par James Brown Scott, membre correspondant de l'Institut de France, professeur de droit des gens à l'École de service étranger de l'Université de Georgetown, délégué technique des États-Unis à la deuxième conférence de la Haye 1907 et à la conférence de Paris 1919. Introduction de Nicholas Murray Butler, membre correspondant de l'Institut de France, président de l'Université Columbia par James Brown Scott

Le Français, langue diplomatique moderne. Étude critique de conciliation internationale, par James Brown Scott, membre correspondant de l'Institut de France, professeur de droit des gens à l'École de service étranger de l'Université de Georgetown, délégué technique des États-Unis à la deuxième conférence de la Haye 1907 et à la conférence de Paris 1919. Introduction de Nicholas Murray Butler, membre correspondant de l'Institut de France, président de l'Université Columbia

Titre de livre: Le Français, langue diplomatique moderne. Étude critique de conciliation internationale, par James Brown Scott, membre correspondant de l'Institut de France, professeur de droit des gens à l'École de service étranger de l'Université de Georgetown, délégué technique des États-Unis à la deuxième conférence de la Haye 1907 et à la conférence de Paris 1919. Introduction de Nicholas Murray Butler, membre correspondant de l'Institut de France, président de l'Université Columbia

Auteur: James Brown Scott


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

James Brown Scott avec Le Français, langue diplomatique moderne. Étude critique de conciliation internationale, par James Brown Scott, membre correspondant de l'Institut de France, professeur de droit des gens à l'École de service étranger de l'Université de Georgetown, délégué technique des États-Unis à la deuxième conférence de la Haye 1907 et à la conférence de Paris 1919. Introduction de Nicholas Murray Butler, membre correspondant de l'Institut de France, président de l'Université Columbia