Les Amazones : Mythe et réalité des femmes guerrières chez les anciens nomades de la steppe par Iaroslav Lebedynsky

Les Amazones : Mythe et réalité des femmes guerrières chez les anciens nomades de la steppe

Titre de livre: Les Amazones : Mythe et réalité des femmes guerrières chez les anciens nomades de la steppe

Éditeur: Editions Errance

ISBN: 2877724026

Auteur: Iaroslav Lebedynsky


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Iaroslav Lebedynsky avec Les Amazones : Mythe et réalité des femmes guerrières chez les anciens nomades de la steppe

Il y a les Amazones du mythe : le peuple de femmes guerrières. Les Anciens y voyaient un modèle d'inversion de la normalité, mais beaucoup crut cru à leur existence. Il y a les Amazones de la réalité : dans les steppes d'Eurasie, durant l'Antiquité et bien plus tard, la plupart des peuples nomades ont ancré les femmes et, chez certains. elles semblent bien avoir pris part à des combats. Mythe et réalité se. Sont ainsi mêlés dès l'Antiquité : les Amazones de la légende, initialement localisées en Asie Mineure, ont été ensuite associées aux régions pontico-caucasiennes, d'où provenaient des informations sur d'authentiques femmes guerrières. Inversement, ces dernières ont été parées de certains traits mythiques. Les connaissances actuelles permettent de mieux cerner la vérité de ce phénomène. Il reste à l'interpréter dans son contexte, en écartant certaines élucubrations idéologiques d'hier et d'aujourd'hui. Les vraies Amazones de la steppe rejoignent alors l'image fascinante d'une civilisation qui a souvent fait à la femme une place éminente jusque dans les activités les plus valorisées.

Livres connexes

Il y a les Amazones du mythe : le peuple de femmes guerrières. Les Anciens y voyaient un modèle d'inversion de la normalité, mais beaucoup crut cru à leur existence. Il y a les Amazones de la réalité : dans les steppes d'Eurasie, durant l'Antiquité et bien plus tard, la plupart des peuples nomades ont ancré les femmes et, chez certains. elles semblent bien avoir pris part à des combats. Mythe et réalité se. Sont ainsi mêlés dès l'Antiquité : les Amazones de la légende, initialement localisées en Asie Mineure, ont été ensuite associées aux régions pontico-caucasiennes, d'où provenaient des informations sur d'authentiques femmes guerrières. Inversement, ces dernières ont été parées de certains traits mythiques. Les connaissances actuelles permettent de mieux cerner la vérité de ce phénomène. Il reste à l'interpréter dans son contexte, en écartant certaines élucubrations idéologiques d'hier et d'aujourd'hui. Les vraies Amazones de la steppe rejoignent alors l'image fascinante d'une civilisation qui a souvent fait à la femme une place éminente jusque dans les activités les plus valorisées.Il y a les Amazones du mythe : le peuple de femmes guerrières. Les Anciens y voyaient un modèle d'inversion de la normalité, mais beaucoup crut cru à leur existence. Il y a les Amazones de la réalité : dans les steppes d'Eurasie, durant l'Antiquité et bien plus tard, la plupart des peuples nomades ont ancré les femmes et, chez certains. elles semblent bien avoir pris part à des combats. Mythe et réalité se. Sont ainsi mêlés dès l'Antiquité : les Amazones de la légende, initialement localisées en Asie Mineure, ont été ensuite associées aux régions pontico-caucasiennes, d'où provenaient des informations sur d'authentiques femmes guerrières. Inversement, ces dernières ont été parées de certains traits mythiques. Les connaissances actuelles permettent de mieux cerner la vérité de ce phénomène. Il reste à l'interpréter dans son contexte, en écartant certaines élucubrations idéologiques d'hier et d'aujourd'hui. Les vraies Amazones de la steppe rejoignent alors l'image fascinante d'une civilisation qui a souvent fait à la femme une place éminente jusque dans les activités les plus valorisées.